Pensez-vous manger une bûche de Noël pendant le temps des Fêtes ?

Comment un dessert comme la bûche de Noël peut-il vous empêcher de prendre du poids pendant les vacances ? Deux mots peuvent y répondre : paradoxe français. Ce terme a été popularisé dans les années 80. Nous vous décrirons comment ce concept, associé au dessert français populaire, peut jouer en votre faveur la prochaine fois que vous monterez sur la balance. Alors, prenez ces cuillères à dessert et préparez-vous à creuser. Vous n'avez pas besoin de renoncer au dessert ces jours-ci !

 

Le paradoxe français

 

Avant de se pencher sur la bûche et ses variations sucrées, découvrons le paradoxe français. En bref, il s'agit de données statistiques liées aux maladies coronariennes. Ils sont généralement liées à des régimes alimentaires riches en graisses saturées. À la fin des années 80 et au début des années 90, les chercheurs ont remarqué qu’un régime alimentaire relativement riche en aliments comme le vin, le fromage et les gâteaux se traduisait par un pourcentage plus faible de maladies coronariennes. L'impact culturel a fait évoluer le domaine de l'alimentation et de la santé vers une approche «plus française» de l'alimentation. Bien que ce régime soit considéré comme un régime méditerranéen avec plus de produits frais, les amateurs de desserts se réjouissaient d'apprendre que les plats préférés des Français comme le mille-feuille, la crème brûlée, et crème glacée la tarte tatin étaient toujours au menu après le dîner !

Mais que dire des desserts français spécialement conçus pour cette période de fin d'année ? La bûche de Noël est la réponse idéale. Ce gâteau de Noël, qu'on retrouve aussi ailleurs dans le monde, se trouve dans les rayons des boulangeries au Royaume-Uni, en Belgique, en Espagne et en Suisse. Il est également courant de le trouver dans des pays comme le Vietnam, le Liban et la Syrie, des anciennes colonies françaises. On peut même trouver des bûches de Noël au Canada dans la province du Québec, où elles sont généralement connues sous le nom de «bûche de Noël». Quelle est l'histoire de la bûche ?

 

Histoire de la bûche de Noël

 

Autrefois, la bûche de Noël était appelée «bloc de Noël». Il s'agit d'une bûche particulière choisie pour être brûlée sur un foyer dont les origines sont liées au paganisme germanique ou scandinave, avant que le christianisme ne soit adopté. C'était une caractéristique commune aux traditions pendant les hivers froids et on disait que la lumière illuminait la maison, transformant magiquement la nuit en jour. Les racines païennes lient en outre la combustion du bloc de Noël à des rituels de feu de joie. Ces rituels sont destinés à marquer l'arrivée de l'année suivante. En France, on dit que les paysans livraient des bûches, ou bûches de Noël, à leurs seigneurs pendant l'hiver. Plus tard, les traditions françaises ont vu de petits cadeaux cachés sous la bûche, et même la bénédiction de la bûche, de préférence une branche d'un arbre fruitier, avec du vin avant de l'allumer.

 

La bûche de Noël comme dessert des fêtes

 

Les foyers étant moins répandus dans les maisons de nos jours, il est compréhensible que ces coutumes soient remplacées par le simple fait de manger quelque chose qui a la forme d'une bûche ! Nous sommes tout à fait d'accord et nous sommes heureux de faire tout ce que nous pouvons pour promouvoir cette tendance au dessert déjà populaire au Québec. Avec de la génoise comme base, le dessert est obtenu en roulant le gâteau dans du glaçage, avant d'y mettre une dernière couche de glaçage à la fin. Bien sûr, l'ajout de chocolat lui donne un aspect plus rond, tout comme le grattage réalisé à l'aide des fourchettes et le saupoudrage de sucre en poudre, qui est censé ressembler à de la neige.

Si les bûches de Noël d'apparence plus conservatrice et traditionnelle sont courantes à cette époque de l'année, beaucoup de gens optent pour des versions plus stylisées avec des décorations artistiques, et il n'est pas rare de trouver des bûches de Noël avec des pommes de pin comestibles, des champignons et des feuilles de meringue et de massepain. En tant que grands amateurs de chocolat, nous aimons quand de fins éclats de chocolat sont superposés pour imiter l'écorce ! Les baies fraîches sont également une décoration de bon goût pour les bûches de Noël... Pourquoi ne pas explorer les options de bûches de Noël fraîches dans les boulangeries près de chez vous, et vous aider ainsi à consommer des desserts qui rendent hommage au paradoxe français ?

Yule Log Blog Image. Image du blog bûche de noël.