L'impact spécial des graines de pavot

La prochaine fois que vous mangez un gâteau aux graines de pavot, il est bon de prendre quelques instants pour réfléchir au symbolisme associé à cette petite fleur de couleur vive qui nous offre un délicieux ingrédient plein de texture. Souvent, nous l'associons au sommeil, à la paix et à la mort. Alors nous faisons un léger détour par rapport au discours habituel du dessert pour examiner les raisons sous-jacentes du symbolisme de la fleur de pavot.

 

La fleur de pavot et la Grande Guerre 

 

Nous venons d'observer le jour du Souvenir, aussi connu comme «le jour de l’Armistice» ou «Poppy Day» en anglais, il est donc évident que nous devons commencer par là. Faisant partie du Commonwealth et ayant des membres de nos familles qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale, nous savons que ce jour est celui qui est le plus fortement associé à la fleur. Partout où nous nous tournons, nous voyons des coquelicots rouges fleurir métaphoriquement autour de nous en guise de souvenir de ce jour important. Mais comment tout cela a-t-il commencé ? Tout a commencé avec un poème de 1915, du lieutenant-colonel canadien John McCrae, intitulé « Au champ d'honneur ». Il était inspiré par la brutalité présente sur les champs de bataille en Europe occidentale où la guerre a déchiré le paysage, permettant par inadvertance l'apparition de coquelicots brillants.

En 1918, Moina Michael, professeure à l'université de Géorgie et bénévole du YWCA, a lu le poème de McCrae et s'est sentie inspirée pour écrire son propre poème, We Shall Keep the Faith (Nous devons garder la foi), avant de coudre et de vendre des coquelicots de soie rouge pour promouvoir et collecter des fonds pour tous les anciens combattants. La Française Anna Guérin est une autre femme, sans doute plus influente, qu’on lie aux coquelicots du souvenir. Elle a fait campagne au niveau international pour assurer la place du coquelicot au sein du Commonwealth et d'autres pays alliés.

 

La fleur et la mythologie

 

La fleur de pavot est également utilisée pour représenter le sommeil éternel. Nous en voyons de multiples exemples dans la mythologie grecque, à commencer par Morphée, le dieu des rêves, et Hypnos, le dieu du sommeil. D'ailleurs, Hypnos avait un frère jumeau, Thanatos, le dieu de la mort, qui s'est souvent orné d'une couronne de pavot. En ce qui concerne la mythologie grecque, on dit que Déméter, la déesse des récoltes et de l'agriculture, a en fait créé le pavot après la perte de sa fille Perséphone (aussi appellée Coré), afin qu'elle puisse elle-même dormir. Pour cette raison, beaucoup la représentent souvent avec des graines de pavot et la qualifient de déesse du pavot.

De là, nous pouvons passer à l'extraction de l'opium du pavot, qui est le précurseur d'opiacés tels que la morphine, l'héroïne et la codéine. Bien que les graines comestibles trouvées dans un gâteau de graines de pavot puissent contenir des traces de résidus d'opiacés, les quantités présentes dans les produits de boulangerie seraient si minimes qu'une personne ne ressent pas les effets de la morphine. Toutefois, selon la NZ Drug Foundation si votre lieu de travail procède à des tests de dépistage de drogues, il est conseillé d'éviter de consommer tout aliment contenant des graines de pavot, car cela peut peut produire des résultats positifs.

Toutefois, ne laissez pas cela vous empêcher de déguster des desserts comme le gâteau aux graines de pavot. En particulier lorsque vous apprenez que la graine est largement utilisée dans diverses autres douceurs comme les brioches et les pâtisseries dans certains pays comme en République tchèque, en Lituanie, en Pologne, en Serbie et en Turquie, pour n'en citer que quelques-uns.

Poppy Seed Blog Image. Image du Blog Graines de Pavot.