Share on facebook
Share on twitter
Share on reddit

Le bannique : préserver l'histoire du Canada grâce à la fête du Nunavut

Lors de la fête du Nunavut, on commémore l'adoption par le Parlement canadien de deux lois ayant mené à la création de ce territoire. Il s’agit de l’entrée en vigueur de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et de la loi sur le Nunavut. L’une traite des droits de gestion des terres, des eaux et de la faune, de la conservation, de l'emploi et des réparations, tandis que l’autre est liée au fait que le Nunavut se sépare du Nord-Ouest pour devenir un territoire à part entière. Découvrons maintenant les différents desserts indigènes, tels le bannique, qui s'offrent à nous pour célébrer ce jour férié.

Quand on pense aux aliments des Premières nations du Nunavut qui nous procurent du plaisir et nous font sourire, il est difficile de passer outre les possibilités offertes par la chasse, la capture et la pêche qui permettent de manger des spécialités comme du caribou, de l'orignal, du canard, de la truite et de l'omble. Mais qu'en est-il de certaines plantes indigènes qui aident à équilibrer ce régime riche en protéines ? C’est certain, il faut aller les cueillir dans les bois pour trouver des joyaux canadiens comme les myrtilles, les canneberges, les mûres sauvages et les camarines. Il doit bien exister une préparation pâtissière qui peut être partagée, non ? Eh bien, oui, En effet, le symbole indigène de la survie est le bannique.

 

Qu’est-ce que le bannock ?

 

Le bannique est une variété de pain plat qui se prépare rapidement avec de la farine, de la levure chimique, du sucre, du saindoux et soit du lait soit de l'eau. Si vous pensez cependant que ces ingrédients ne sont pas vraiment traditionnels, vous avez raison. Celui que la plupart des gens connaissent est originaire d'Écosse, où il était traditionnellement utilisé dans des rituels pour accueillir le changement de saison. Il est encore préparé aujourd'hui, généralement avec des raisins secs pour produire un délicieux type de gâteau aux fruits.

En revanche, le bannique original des Premières nations du Nunavut ainsi que de celles qui se sont établies ailleurs était, selon les dires, fabriqué à partir de farine de maïs et de noix, de racines et de bulbes moulus, puis sucré avec divers sirops d'arbres. Ce sont les rations gouvernementales d'ingrédients européens en réponse aux restrictions sur les terres et les sources de nourriture qui ont provoqué ce passage à des ingrédients plus européens. Il est compréhensible que pour certains, ce pain rappelle le colonialisme, mais pour d'autres, il rappelle la nourriture nécessaire pour les aider à survivre quand il n'y avait pas grand-chose d'autre.

 

Comment préparer le bannock ?

 

Encore populaire aujourd'hui, le bannique est le complément parfait de tout repas communautaire et peut être préparé de différentes manières, notamment en plaçant la pâte directement sur ou sous les charbons chauds d'un feu, en l'enveloppant dans des plantes vertes et faisant griller le tout sur un feu, voire en le faisant cuire sur un bâton. Si vous ne pouvez pas faire de feu là où vous êtes, sachez que vous pouvez aussi le préparer dans votre four intérieur. Comme nous l'avons vu, les Écossais ont pour coutume d’y ajouter des raisins secs, et qu’en est-il chez les Canadiens ? Et bien, on utilise souvent des ingrédients locaux comme toutes sortes de baies, d’herbes et même du pemmican. Ce dernier est une combinaison de suif, de viande séchée et de baies séchées, très répandue dans la cuisine indigène, qui permet de conserver l'énergie.

L’akutaq est une autre spécialité préparée des baies originaire du Nunavut. Il s'agit d'un dessert fait en mélangeant des baies avec de la graisse bien fouettée et qui est qualifiée de glace indigène. Le suif utilisé dans l'akutaq peut provenir de n'importe quel animal, parfois même du poisson, mais traditionnellement, il provient du caribou et de l'orignal que l'on trouve dans le nord.

Comme la plupart des personnes, vous célébrerez peut-être la journée du Nunavut avec des crêpes et un barbecue à l'extérieur, mais qu'est-ce qui vous empêche de partager un bannique, ou mieux encore, de partager une sorte de crème glacée de style nordique fabriquée à partir d'ingrédients de provenance locale ? Quoi que vous choisissiez de faire, passez une excellente fête du Nunavut.

Nunavut Day Blog Image

À propos de l'auteur

DessertAdvisor.com est une entreprise spécialisée dans la recherche de desserts, de produits de boulangerie et de pâtisserie et de friandises. Notre communauté vous propose l'une des plus grandes bases de données de desserts et de places au Canada. 

Ayant pour mission de faciliter la recherche pour les gourmets afin qu’ils puissent trouver les produits dont ils raffolent, la plateforme permet de trouver les places où sont vendus les desserts et d'améliorer les connaissances sur les nombreuses spécialités (c.-à-d. les variétés, les saveurs, les bienfaits pour la santé, l'histoire, les origines, etc.)

DessertAdvisor.com est fière de faire partie du réseau DessertAdvisor.com BBB Business Review.

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Vous voulez être au courant des dernières nouveautés dans l’univers des desserts ?

Prénom :
Courriel :

Communiquez avec nous :

D'autres articles de blogue :

Par type
Par saveur
Par thème
Par jour férié
Par région

Cherchez-vous un dessert ?