Fruits indigènes comestibles à travers le monde

Pour la Journée nationale des peuples autochtones, un jour férié observé par les Canadiens chaque année en juin, nous avons décidé de donner un aperçu rapide de quelques fruits indigènes dans le monde. Il s’agit tout naturellement de fruits qui se prêtent facilement à nos desserts préférés de tous les jours ! Pensez à la crème glacée au durian, aux jus santé au ramboutan ou même à la confiture de shépherdies ou airelles rouges (buffaloberries en anglais). En règle générale, il existe beaucoup de fruits indigènes inhabituels qu’on peut trouver dans son jardin et qui peuvent être ajoutés aux tartes, tourtes, gâteaux, etc. Alors pourquoi ne pas manger quelque chose de local tout en reconnaissant les cultivateurs qui nous ont tous précédés ?

 

Amérique du Nord

 

Parmi les fruits cultivés en Amérique du Nord, les plus célèbres sont les raisins, les canneberges et les bleuets, mais qu’en est-il des myrtilles ? Son nom anglais, huckleberry, est souvent associé à Huckleberry Finn, jeune protagoniste de l’auteur Mark Twain. Ce fruit était récolté par les peuples autochtones et les premières nations tout le long de la côte pacifique et pousse encore aujourd’hui depuis la Colombie-Britannique jusqu’à Polly’s Cove en Nouvelle-Écosse. Ce délicieux fruit indigène peut être utilisé dans les poudings, les tartes, les thés et les sirops, un peu comme les airelles rouges poussant dans les prairies canadiennes.

 

Amérique du Sud

 

Rendons-nous désormais en Amérique du Sud. Comme vous pouvez vous en douter, cette région du monde possède aussi un choix énorme de fruits exotiques indigènes dont ils peuvent être fiers. Vous pouvez y trouver des goyaves, papayes, fruits de la passion et ananas. L’araza est un fruit indigène assez répandu dans la forêt amazonienne. Il est rond et jaune et il peut être utilisé dans les jus, les gelées, les glaces et les marmelades. Un autre fruit indigène assez curieux originaire de ces terres est le chérimolier (aussi appelé cherimoya) qui, d’après Mark Twain, est «le fruit le plus délicieux connu des hommes».

 

Europe

 

En traversant l'Europe, nous devons reconnaître que les mûres et les framboises sont des fruits qui nous offrent un nombre infini d’options pouvant être ajoutées aux tartes, jus, confitures et gâteaux. Cependant, ce ne sont pas les seuls fruits. En effet, on entend rarement parler des quetsches. Cette petite prune foncée au goût assez astringent qui en fait un ajout parfait dans tous les types de confitures. La myrtille, également appelée brimbelle dans certaines parties de la France, est une autre sorte de baie répandue en Europe et qui est similaire aux bleuets.

 

Méditerranée

 

En naviguant vers les pays méditerranéens, nous pouvons découvrir des fruits indigènes tels que des mûres noires, des dattes, des grenades et des figues de sycomore. Le sous-continent indien nous donne de petits bijoux culinaires comme des litchis, des mangues et des kakis. Le durian et le ramboutan, mentionnés ci-dessus, peuvent aussi être récoltés dans cette région, tout comme le jujubier commun, un fruit assez méconnu et très intéressant. Les jujubes sont en quelques sortes apparentées aux nerpruns (un autre fruit originaire de l’Amérique du Nord) et ils sont souvent séchés et consommés comme une friandise. Sir Richard Burton a décrit le goût de ces fruits «comme étant similaire à celui d’une vieille prune ou cerise ou d’une pomme fade». Cela ne vous donne-t-il pas envie d’en goûter davantage ?

 

Austronésie, Océanie et Nouvelle-Guinée

 

En Austronésie et en Nouvelle-Guinée, vous aurez la chance de découvrir des fruits comme le longane (aussi appelé longani et œil de dragon), un cousin brun clair au litchi. Cependant, un autre fruit indigène intéressant dans ces régions est le mangoustan, qui peut être confondu avec le kaki étant donné sa forme et qui est censé avoir le goût d’une mandarine. Un peu plus au sud de l’Australie, vous pourrez tomber sur d’autres fruits indigènes comme la pomme ému, la prune de Kakadu ou encore un fruit de la famille des figues qu’on appelle Pigface en anglais et doigt ou croc ou griffe de sorcière en français. Cette plante donne une belle fleur rose et le fruit est censé avoir le goût de fraise salée ou de kiwi.

 

Afrique 

 

Bien qu'il soit plus difficile de trouver des fruits indigènes en Afrique, nous pouvons certainement reconnaître les ignames et le riz qui sont cultivés sur leurs terres et peuvent fournir de délicieuses bases pour les poudings. Et surtout, il ne faut pas oublier cette autre graine qui pousse naturellement en Afrique et qui est très conviviale pour le dessert, le grain de café !

Pour conclure, nous croyons vraiment qu'il y a quelque chose d’assez impressionnant à prendre ou à cueillir un fruit et pouvoir l'adapter à ses besoins. Cependant, être capable de reconnaître tout ce qui est comestible, le cueillir et l’intégrer dans sa cuisine est tout aussi remarquable; ce que les peuples autochtones font depuis des générations. Bien que notre liste de fruits indigènes soit loin d'être complète, si vous avez la chance de célébrer la Journée nationale des peuples autochtones, alors pourquoi ne pas chercher quelque chose avec une saveur plus locale !

Native Fruits Image