Avez-vous déjà commencé à penser à votre gâteau de Noël aux fruits ?

Nous sommes tous d'accord sur un point : il faut beaucoup de temps pour préparer un bon gâteau aux fruits ! Certains professionnels pour les périodes des vacances commencent à préparer leurs poudings de Noël jusqu'à 4 mois à l'avance. Aujourd'hui, nous nous penchons sur le pourquoi et le comment, et surtout, si vous êtes comme nous, à vous y prendre à la dernière minute. Si c’est le cas, nous vous présentons les entreprises locales près de chez vous qui préparent les meilleurs poudings de Noël.

Si vous êtes encore en train de reprendre votre souffle après les quatre mois, sachez que nous sommes avec vous. Nous allons vous donner quelques conseils de base sur les gâteaux aux fruits pour vous aider à vous familiariser avec le tout. Tout d'abord, plus le gâteau repose longtemps, plus le produit final sera juteux et savoureux. Vous avez déjà mangé une part de gâteau de Noël sec et sans saveur ? Nous sommes désolés de vous dire que c'est parce que le créateur s'y est pris trop tard, qu'il a «omis l'alcool», ou peut-être une combinaison des deux. Cette étape d'enrobage doit avoir lieu une fois par semaine, comme une horloge, sinon le gâteau sera sec.

Différents alcools peuvent être utilisés pour enrober le gâteau aux fruits de Noël, notamment le rhum, le brandy, le sherry et même le cidre bouilli. Nous n'allons pas mentir, c'est l'une des meilleures parties de ce gâteau. S'il existe des versions sans alcool des gâteaux aux fruits, l'ingrédient alcoolisé est toutefois remplacé avec du jus et des sirops de sucre. Malheureusement, cela annule les effets parfumés et réchauffants des ingrédients alcoolisés synonymes d'hivers froids. Et en général, l'ajout d'ingrédients comme le rhum ou le cognac sont les étapes que vos grands-parents auraient recommandé !

Pendant les vacances, il est courant que nous en consommions un peu trop ; que ce soit avec de la dinde, du rosbif, de la purée de pommes de terre, du jambon glacé... Un autre avantage du pouding de Noël est qu'il se conserve longtemps. Si vous êtes trop plein et que vous devez attendre le lendemain de Noël (ou parfois le jour de l'an) pour manger le pouding de Noël, il sera là pour vous. Vous voyez, les fruits secs qu'il contient sont synonymes d'une teneur en eau plus faible, c'est-à-dire d'un environnement que les bactéries n'aiment pas trop vu que généralement, elles préfèrent l'humidité. En gardant le gâteau bien emballé, les bactéries seront également encouragées à célébrer leur propre petit Noël ailleurs.

Nous avons déjà parlé du pouding aux figues. Oui, celui qui est mentionné dans le chant de Noël. Mais qu'en est-il de son doux cousin, le duff aux figues ? Un dessert de Noël très acceptable, les habitants de Terre-Neuve-et-Labrador sauront exactement de quoi nous parlons. Pour ceux qui ne connaissent pas ce dessert canadien par excellence, imaginez un gâteau aux fruits bouilli à la vapeur avec de la chapelure, du sucre brun, de la mélasse et des épices. La partie «figue» fait référence aux raisins secs qui sont les ingrédients essentiels du gâteau des Maritimes et qui peuvent être consommés à n'importe moment de l'année.

Cependant, si votre décision d'en faire un par vous-même est tardive ou que vous n'avez pas encore commencé à préparer le vôtre, n'ayez pas peur. Vous pouvez trouver votre propre part de réconfort dans l'une de ces boulangeries locales près de chez vous. Elles peuvent utiliser des noms différents comme plum pouding, figgy pouding, pouding de Noël ou gâteau de Noël aux fruits, mais le résultat final est le même : une sensation de chaleur dans votre ventre synonyme des vacances de Noël !

Fruitcake Blog Image. Image du Blog Gâteau aux Fruits.