L'art des biscuits à l'avoine à mâcher

Le traité sur la stratégie militaire chinoise, L’art de la guerremet en avant l’idée selon laquelle la stratégie et les tactiques sont des éléments indispensables pour gagner une guerre. En d’autres termes, une hypothèse bien fondée vaut bien plus qu’une décision instinctive au moment d’aller sur le champ de bataille. Mais qu’en est-il de l’art de cuire une fournée de biscuits à l’avoine moelleux ? Il est certain que de bonnes décisions peuvent aussi vous garantir un délicieux résultat. Aujourd’hui, savez-vous quel pays a emmené ces biscuits à la guerre et a remporté les batailles pour défendre ses terres ?

La réponse à cette question se trouve dans les origines du grand cousin de ce biscuit, le oatcake ou le gâteau d’avoine. Les premiers récits faisant référence à cette sorte de galette ou de crêpe américaine remontent à 43 après J.-C. en Écosse, lorsque les Romains ont conquis l’Angleterre. Étant donné que c’est une des seules graines qui peut être cultivée dans ce climat spécial, elle est rapidement devenue un ingrédient important que les Écossais ajoutaient à leur régime alimentaire. À partir du 20e siècle, l’amour de cette graine tant chérie est apparu un peu partout dans le monde en raison de l’importante immigration écossaise de cette époque.

On dit que les soldats écossais au 14e siècle avaient pour habitude de porter des plats en métal et des sachets d’avoine, ce qui leur permettait de marcher bien plus longtemps que les autres hommes. Un peu plus tard, au 18e siècle, le célèbre auteur, poète et essayiste, Samuel Johnsona décrit l’avoine comme « une graine qui était donnée aux chevaux en Angleterre, mais servait d’aliment aux hommes en Écosse ». Ce à quoi les Écossais répondaient que « l’Angleterre était réputée pour l’excellence de ses chevaux, tandis que l’Écosse, celle de ses hommes ».

Le biscuit moelleux que nous connaissons et apprécions aujourd’hui est apparu seulement à la fin du 19e siècle. Et nous le devons à l’américaine Fannie Merritt Farmer. Elle a suivi sa formation à l’école de cuisine de Boston et ses talents l’ont très vite propulsée parmi les meilleures étudiantes. Après ses études, elle est devenue l’assistante du directeur et en 1891, elle est devenue directrice de l’école et a publié la première version du célèbre biscuit à l’avoine en 1896 dans le livre de cuisine de l’école de Boston.

La raison et le moment au cours desquels il a été décidé d’ajouter des noix, des raisins ou encore des pépites de chocolat restent inconnus. Mais nous savons qu’en ce 30 avril, aux États-Unis, c’est la journée nationale du biscuit à l’avoine. Alors pourquoi ne pas en profiter pour aller dans une boulangerie ou une pâtisserie pour rendre hommage à un délicieux biscuit à l’avoine moelleux ?


Canada https://www.boulangerielouise.ca http://twoifbyseacafe.ca 

US https://www.christiecookies.com https://sweetmandybs.com 

Aus http://bourkestreetbakery.com.au https://www.facebook.com/lilette.com.au/ 

UK https://creme.london https://www.benscookies.com

Oatmeal Cookies Blog Image