Le gâteau au fromage : ce dessert divin

L’apport culinaire que le peuple grec a partagé tout au long de l’histoire est tout simplement impressionnant. Dans cet univers de saveurs, nos papilles gustatives peuvent s’estimer heureuses de pouvoir goûter à certaines spécialités comme les souvlakis, la moussaka, le gyros ou du fromage féta. Et pour ceux et celles qui préfèrent le sucré, les melamakarono ou macarons au miel, ainsi que le galaktoboureko, dessert réalisé avec de la pâte phyllo, pourrons certainement satisfaire plus d’une personne. Et n’oublions pas le baklava, cette friandise à base de pâte phyllo au miel et aux noix. Cependant, nous devons aussi aux premiers organisateurs des jeux olympiques un autre dessert, le gâteau au fromage.

Il existe de nombreuses preuves de l’existence du gâteau au fromage en Grèce antique. Les plus anciennes remontent jusqu’au 5e siècle avant J.-C. Toutefois, ce sont les Italiens au 18e siècle qui l’ont transformé et lui ont donné le goût que nous connaissons aujourd’hui. En effet, ils ont commencé à préparer ce gâteau sous forme de dessert en arrêtant d’ajouter de la levure qu’ils ont remplacé par des œufs battus pour lui donner une forme plus aérée.

Une des versions modernes de ce délice est née en Amérique du Nord à la fin du 19e siècle. William Lawrence, un résident de New-York, a légèrement transformé le gâteau au fromage en le rendant plus dense et plus crémeux que les versions plus anciennes réalisées avec du fromage ricotta. Ce nouveau genre de gâteau à la new-yorkaisedemeure populaire à l’heure actuelle et à l’instar des autres versions plus alternatives, il peut être servi nature, avec des garnitures ou recouvert de toutes sortes de nappages.

En ce 23 avril, c’est la journée nationale du gâteau au fromage et cerises. Qui n’aime pas l’apparence et la saveur de ce mélange ?

Il est intéressant de constater que nous devons retourner aux origines de ce dessert pour parler des cerises. Le mot anglais « cherry » remonte jusqu’à la Grèce antique qui était la première à cultiver ces fruits. Étant donné que c’est un arbre qui est difficile à cultiver et à garder en vie, il a été exporté vers d’autres régions du monde plus tempérées en Europe, en Asie et en Amérique. Aujourd’hui, on le retrouve toujours dans ces parties du monde, ce qui permet d’avoir des cerises à portée de main pour préserver la traduction du gâteau au fromage et cerises, peu importe l’endroit où vous habitez.

Alors, faisons chapeau bas à la Grèce pour les remercier de toutes les spécialités culinaires qu’ils nous ont apportées tout en dégustant un sublime gâteau au fromage et cerises.

cherry cheesecake iStock 172640456 scaled