D'où viennent les œufs en chocolat et les lapins de Pâques ?

L’origine des œufs en chocolat et des lapins de Pâques ne fait pas toujours l’unanimité. Certaines personnes pensent que l’apparition de la tradition remonte à l’époque païenne tandis que pour d’autres, ce sont des symboles forts apparus avec le christianisme. Quoi qu’il en soit, force est de constater qu’autant l’œuf que le lapin symbolisent la fertilité et le renouveau ou la résurrection. Pour les chrétiens, l’œuf, ou plutôt la coquille est le symbole de la tombe de Jésus vide, souvent enveloppé ou peint en rouge pour représenter le sang du Christ. Selon certaines théories, les chefs religieux auraient interdit de manger des œufs pendant la Semaine Sainte juste avant Pâques pour les donner ensuite aux enfants afin de célébrer la résurrection du Christ.

Pour les païens par contre, il était important de fêter l’équinoxe de printemps. Les noms donnés à ces célébrations proviennent des déesses de la fertilité et du printemps présentes dans les mythologies germaniques et scandinaves. Le nom « Ostra » est d’origine scandinave tandis que « Ostern » ou « Éostre (Eastre) » provient de la déesse germanique de la fertilité. Le lièvre, qui représentait la fertilité et les œufs, était l’animal emblématique associé à ces déesses. Les païens pensaient en effet que le lièvre, en plus de posséder certains pouvoirs magiques, était aussi synonyme d’un nouveau départ pour tout être vivant.

D’après d’autres théories, le lapin de Pâques est né en Allemagne bien avant l’apparition du nouveau monde. Les enfants pensaient que le lapin leur apporterait des œufs colorés s’ils étaient sages. Et c’est pourquoi, tout le monde espérait trouver des œufs joliment décorés. Les couleurs et les styles varient cependant en fonction de la culture européenne. Chez les grecs, les œufs étaient souvent peints en rouge tandis qu’en Europe de l’Est, les décorations étaient plus élaborées avec des nuances dorées et argentées. Chez les autrichiens, une façon populaire de décorer des œufs consistait à utiliser de belles fougères pour laisser des motifs.

Les œufs en chocolat sont apparus en France et en Allemagne seulement au 19e siècle. À leur origine, il s’agissait d’œufs assez grossiers en chocolat plein. L’apparition de nouvelles techniques permettant de mieux travailler le chocolat et des formes creuses plus précises ont permis plus tard d’obtenir des œufs plus raffinés. À l’instar des décorations sur les vrais œufs, les variations étaient tous aussi présentes et variées sur les œufs en chocolat. Les plus belles créations étaient attribuées aux frères Cadbury qui proposaient, entre autres, des design français, hollandais ou encore allemand adaptés aux goûts pendant l’époque victorienne.

Tout au long de mes recherches sur l’histoire des œufs en chocolat et du lapin de Pâques, j’ai également découvert à d'autres pays animaux et objets qui livrent des friandises à Pâques. Saviez-vous qu’en Suisse, c’est un coucou qui dépose les œufs ? Alors que certaines régions d’Allemagne sont chanceuses de voir leurs œufs colorés se faire livrer par un renard. Vous savez peut-être aussi que certains australiens préfèrent remplacer le lapin par un macroti (également appelé Bilby), qui est un marsupial aux grandes oreilles qu’on ne trouve que sur l’île. Une autre merveilleuse tradition, celle des cloches de Pâques, est née en France. Je terminerai donc mon article en vous laissant imaginer des cloches d’église silencieuses s’envoler vers Rome afin de recevoir la bénédiction du Pape et récolter des œufs dans les jardins pendant leur retour en France. Les cloches se mettent ensuite à sonner le dimanche de Pâques pour annoncer leur retour, la résurrection et l’ouverture de la chasse aux œufs.

chocolate eggs easter bunnies